Écrit par 09:47 Médecines douces

Comment s’auto hypnotiser ? Les 12 étapes clés

comment s auto hypnotiser

Peu de choses fascinent plus que l’hypnose et la profondeur du changement qu’elle permet chez chacun d’entre nous. Cette médecine douce résulte d’une technique simple pour entrer en transe par vous-même. Sans l’aide d’enregistrements, d’une tierce personne ou d’un hypnotiseur professionnel.

Contrairement à la méditation transcendantale, pendant l’auto-hypnose, nous pouvons nous charger de faire quelques « corrections » parce qu’il s’agit d’entrer dans une sorte de sphère parallèle avec une certaine intention.

Alors comment s’adonner à l’auto-hypnose ? Ci-dessous, nous avons établi un guide en 12 étapes formulées sur la technique de Betty Erickson, épouse de l’hypnotiseur renommé Milton Erickson.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

Il existe de nombreuses définitions de l’hypnose. Selon la définition de la British Medical Association :

« L’hypnose est un état transitoire d’altération de l’attention dans lequel divers phénomènes peuvent survenir, soit spontanément, soit en réaction à des stimuli verbaux ou autres. Ces phénomènes comprennent des changements dans la conscience, la mémoire, une sensibilité accrue à l’environnement, aux réponses et aux pensées que la personne hypnotisée dans un état de conscience normal ne peut pas percevoir. Il s’agit de phénomènes tels que l’induction et la suppression de la sensation de douleur, de la paralysie, de la raideur musculaire ou des modifications motrices. »

Le corps entier peut être influencé par l’hypnose. Commencer par ralentir ou accélérer la respiration, le pouls, réguler la taille des pupilles, la sécrétion de sueur, les sucs gastriques, et se terminer par induire des impressions sensorielles positives ou négatives, contrôler et modifier les processus de pensée et influencer le comportement.

auto hypnose

Différence entre l’hypnose et le sommeil

Pour bien comprendre cet état possible de notre corps, il faut savoir que l’hypnose n’est pas un rêve ; bien que dans certains cas des suggestions puissent être faites pendant le sommeil, induisant un état hypnotique. 

La transe que l’on appelle également « état hypnotique » et le sommeil sont des états naturels de tout être humain, mais ils ont des différences fondamentales :

Dans une transe hypnotique, il y a une attention accrue aux suggestions ; tandis que dans le sommeil, le dormeur est privé d’attention.

En phase d’hypnose, vous entendez chaque mot et son, ce qui est pratiquement impossible pendant un endormissement. L’hypnose rétrécit la conscience, mais elle est toujours éveillée, en revanche, lors du sommeil elle est bloquée. Lors d’une séance d’auto-hypnose ou d’hypnose par une tierce personne, vous pouvez parler, alors que cette possibilité est très limitée en dormant.

Les 12 étapes de l’auto hypnose

Pour vous mettre dans de bonnes conditions, débutez votre moment par la vue ou l’imagination de paysages, d’images, de sons et de sentiments. C’est cette trinité que vous utiliserez pour entrer dans une hypnose profonde… Ces éléments peuvent être externes et internes.

Étape 1 – Mise en situation

L’hypnose consiste à aller à l’intérieur de soi depuis l’extérieur et à se concentrer, par conséquent, asseyez-vous dans une position confortable et détendue. isolez-vous de bruits ambiants, et des loisirs actifs qui pourraient se dérouler autour de vous. Respirez régulièrement, lentement, regardez droit devant vous.

Étape 2 – Ciblage des besoins

Pensez au temps que vous voulez passer en auto-hypnose et donnez-vous des instructions pour conditionner votre conscience (une voix intérieure suffit). 

Note : Le temps recommandé pour commencer est de 10 à 20 minutes. 

La meilleure façon de le dire est : « Je vais entrer en phase d’hypnose dans un instant, et j’y resterai pendant… minutes. »

Étape 3 – Objectif de la séance d’auto hypnose

Que voulez-vous obtenir de cette séance ? Quel est le but de la transe ? Pensez-y et gardez cet objectif au fond de vous. Cela permettra à votre subconscient de se concentrer peu à peu sur votre volonté. Vous pouvez vous répéter : 

« Je suis hypnotisé pour laisser mon subconscient faire des ajustements qui m’aideront à…. (apprendre plus vite, perdre du poids, faire de l’exercice régulièrement, me détendre, arrêter de fumer, etc.) »

Étape 4 – Fixation du regard

En regardant vers l’avant, remarquez 3 petites choses. Une tache sur le mur, une figure dans un tableau, une ombre ; peu importe. Prenez votre temps, arrêtez-vous un instant à tour de rôle sur chacun d’eux.

Étape 5 – Éveille de l’ouïe

Après avoir sensibilisé votre vue, il est temps de passer au conduit auditif. Tentez d’identifier 3 choses dans votre environnement que vous pouvez entendre. Ne vous précipitez pas. Tendez l’oreille.

Étape 6 – Identification des ressentis

À présent, passez à 3 sensations que vous pouvez ressentir. Cela peut être le poids de votre montre sur votre poignet, vos mains touchant le dossier de la chaise ou vos pieds touchant le sol. Encore une fois, prenez votre temps pour bien les cibler. Concentrez-vous sur les sensations extérieures, c’est-à-dire sur ce qui est en contact avec votre corps.

Étape 7 – Répétition des sensations extérieures

Pour cette septième étape, il s’agit de répéter les actions réalisées sur les trois phases précédentes (4 à 6), mais cette fois avec DEUX éléments visuels (peut-être identiques), DEUX composants auditifs et DEUX composants sensoriels.

Ensuite, vous répétez tout le cycle visuel > auditif > sensoriel avec UN élément. (Si vous suivez bien le schéma de l’auto hypnose, il y avait d’abord 3 éléments, puis 2, et enfin 1.

Étape 8 – Visualisation d’image

FERMEZ LES YEUX. Imaginez une image. Vous pouvez vous en souvenir, vous pouvez en créer une, peut-être même qu’elle apparaîtra toute seule. Indépendamment de ce qui apparaît ou si rien ne se présente, créez-en une en fonction de vos envies sur le moment et non pas avec un esprit calculé précédemment.

Étape 9 – Emissions de son interne

Le temps d’un instant, faites résonner un bruit à l’intérieur de votre tête. Cette sonorité va apporter de l’apaisement, elle peut durer plus ou moins longtemps et vous devez vous concentrer dessus.

Étape 10 – Ressenti externe fictif

Imaginez une sensation agréable ; par exemple, la chaleur du soleil sur votre peau ou une légère brise marine. 

Étape 11 – Répétition de la transe intérieure

Dans cette dernière étape, il s’agit de répéter ce dernier processus d’auto-hypnose c’est-à-dire les étapes 8 à 10 à l’inverse des étapes 4 à 6.

La phase 8 devra alors vous permettre de songer à DEUX images, puis la 9 vous ordonner de réaliser DEUX sons internes et la 10 de ressentir deux phénomènes fictifs externes.

Répétez ensuite ce schéma d’état hypnotique avec TROIS éléments d’images, de sons et de sentiments comme suit : phase 1 avec 1 éléments  > phase 2 avec 2 éléments > phase 3 avec 3 éléments). Si nécessaire, augmentez le nombre d’éléments internes (4> 5> 6)…

Étape 12 – Sortie de l’auto hypnose

Lorsque vous sentez que le temps imparti est écoulé ou que votre apaisement est profond, c’est le moment d’ouvrir les yeux pour sortir de l’état hypnotique.

Pour ce faire, vous devez travailler avec le subconscient, ses schémas, ses émotions et ses croyances. Si vous avez réussi les techniques ci-dessus, il est possible que vous vous soyez endormi… Toutefois, il est toujours important de se rappeler que vous avez réalisé une séance d’auto-hypnose et il faut faire comprendre à votre conscience que cet état doit cesser. Pour ce faire, dites vous intérieurement :

« Je vais compter de un à trois dans un instant. Quand je dis trois, je dois ouvrir les yeux et sortir de mon état hypnotique en me sentant frais et rafraîchi. Un… deux… trois, ouvre les yeux et sort de ton auto hypnose. »

auto hypnose technique etapes
Fermer